ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

Le fricotage au Centre et le désamour pour le PCD que pratique le Parti LR sont un exemple de ce que la politique a de plus détestable de nos jours.


Sur le « coup de gueule » des « chrétiens démocrates que lance dans le Figaro, J.F.Poisson, profond respect à lui, contre les républicains »…un propos illustrant mon article précédent sur le « bien faire et le faire bien en politique »

Quand on est conscient du crime contre la démocratie que commettent des personnalités politiques qui recourent aux pratiques détestables que dénonce J.F.Poisson le Président du parti démocrate chrétien sur le Figaro (voir lien internet ci-dessous*),

                                                              on comprend l’écœurement, le dégoût, l’envie que Jean Frédéric POISSON peut avoir de pousser un grand coup de gueule contre « les républicains. Mais si, ces pratiques ont quelque chose d’odieux par la comédie inhumaine qui se joue derrière par la nature mesquine de ces pratiques auxquelles est confronté déloyalement Jean Frédéric POISSON et qui nous est révélé tout au long de l’article que publie  Tristan Quinault Maupoil dans le « scan’ du Figaro.fr sur  ses propos, où on voit bien, non seulement à quelles extrémités peuvent mener de toujours se cantonner dans le « bien faire », combien cela montre aussi que de telles pratiques ont pris du plomb dans l’aile. Ce qui est très rassurant pour les changements salutaires qu’on peut en attendre prochainement, conduisant à un retour en force enfin dans la vie politique en France à des mœurs plus respectueux des vraies valeurs qu’elle porte et dont nous devons nous imprégner si nous voulons comprendre et agir dans le sens de chercher à faire bien plutôt que de se contenter comme on peut y être enclin par mégarde, et que trop, à bien faire.
 http://plus.lefigaro.fr/page/tquinault

*Lien internet ci-dessous:

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2015/10/16/25006-20151016ARTFIG00175-regionales-le-coup-de-gueule-des-chretiens-democrates-contre-les-republicains.php

Voyez donc, combien « Le fricotage au Centre et le désamour pour le PCD du Parti LR » sont bien « un exemple de ce que la politique a de plus détestable de nos jours ».

« Et que nous assistons là, à une phase avancée de l’agonie de l’UMPS, devenue LRPS que représentent les partis de gouvernement dont les français veulent de moins en moins » quand ils n’en veulent plus du tout, « prenant de plus en plus conscience de la main mise qu’ils ont sur le Parlement pour que les deux Assemblées soient toujours dotées de mandature en mandature de majorités et d’oppositions toujours à la couleur ambiante pourvu qu’elles restent de façade et que tous ou presque n’y voient que du feu ».

Et comme aussi, « les français en sont de moins en moins dupe et que du même coup l’aiguille de l’alternance gauche droite s’affole de plus en plus, savoir dans ces conditions où placer le curseur devient, pour les instigateurs de cette alternance, de plus en plus incertain, instable; et la nécessité que de nouvelles tournures à tiroirs doivent être de plus en plus improvisées, il n’est pas surprenant que les situations qu’elles gênèrent deviennent explosives.

Et comme quoi (voir mon commentaire signé Achim DUBELE sous le pseudonyme sous lequel j’écris dans ma page « monfigaro » :

« Ce n’est pas au poids politique et médiatique que pèse Jean Frédéric Poisson qu’il faut se prononcer envers lui; c’est à la qualité de ses valeurs et à la probité par laquelle il respecte les règles morales, les engagements qu’il observe qu’on doit le situer. Et au Lr, il semble bien l’un des seuls à montrer de la hauteur; et Valèrie Pécresse, Retailleau, Wauquiez, Sarkozy et d’autres, faire figure de filles et de garçon de mauvaise vie. Ce n’est donc pas au PCD, qu’il y a des call Girls. De croire aussi que dans cette affaire de « négociations autour des listes », J.F.Poisson pousse son « coup de gueule pour assurer deux à trois sièges au PCD au régionales, c’est évidement à la défense des intérêts des français que J.F.Poisson veut donner des sièges. Ce n’est donc ni deux ou trois sièges qu’il faut donner au PCD, mais bien plus; et c’est tout vu: ce n’est donc pas le propos d’une call girl demandant quelques sièges pour son popotin et celui de ses popotes qu’il adresse au LR. C’est le propos d’un homme politique à qui la France doit faire honneur et non le traiter comme du menu fretin. Le menu fretin, c’est celui que représentent ses faux-frères de « républicains ». Encore BRAVO, Jean Frédéric Poisson! Message reçu à 100 %!!!!!!!!!

Alors, BRAVO à J.F.POISSON! IL EST L’HOMME DE LA SITUATION.

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.