ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

« Tout était forcément truqué entre NKM, M.de. Jessey et le maire de Palaiseau »

4 Commentaires


Ce que dit NKM lundi 12 dernier contre le « sens commun » dans Grazia, M.de. Jessey à ce sujet huit jours plus tard contre NKM dans le FIGARO VOX et ce que le maire de Palaiseau répond à M.de. Jessey quatre jours après dans le même Figaro VOX, sont forcément truqués.

[« Il veulent être nombreux pour être forts », eux; mais ils ne veulent pas être forts pour être nombreux » afin que nous soyons  forts nous tous.]

Ce qui ne peut pas être anodin, mais évocateur au contraire de tout un fonctionnement entre eux et donc au plus haut niveau du parti « LR » ne laissant aucun doute sur leur collusion avec le socialisme, sur les liens existant entre le « LR » et le « PS », sur un « LRPS » bien réel qui n’est ni de droite, ni de gauche mais du centre.

Comme on dit familièrement, « ça ne colle pas »!

Quand NKM qualifie la « manif pour tous » « d’agressif envers les femmes », ça ne tient pas!

Quand Madeleine de Jessey lui renvoie à la figure son « NKM, vous parlez comme la gauche, pour quoi ne pas la rejoindre », ça ne tient pas non plus!

Quand Grégoire de Lasteyrie reprend 4 jours après Madeleine de Jessey avec son « NKM et la gauche: lettre à mes amis de « sens commun », ça ne tient pas davantage!

Tout cela n’est que de la mise en scène aux fins politiciennes de faire admettre que peuvent cohabiter au « LR » de Nicolas Sarkozy tous ceux qui sont aussi opposés que Nkm et Madeleine de Jessey le sont au sujet du « mariage pour tous ».

Ce qui logiquement est évidemment impossible; et donc absolument pas crédible et qui doit être clarifié pour qui veut d’une vraie droite, d’une vraie gauche et d’un vrai Centre dont la france a besoin pour son relèvement Politique, économique, social, culturel, intellectuel, moral, spirituel aussi, etc..

…Comme le montre les escarmouches auxquelles on assiste depuis une dizaine de jours entre NKM, le « sens commun » et le maire de Palaiseau, tous trois du parti « Les Républicains », il y a bien une imbrication des parti LR et PS de forme LRPS. Et cette imbrication est Socialiste.

Dans le contexte de délabrement général dans lequel nous nous enfonçons de jour en jour, le problème qui se pose ne vient pas en eux-mêmes ni de la Droite, ni de la Gauche.

Il vient du centre et du socialisme qui ne sont qu’une et même chose dont le principal défaut est d’être à l’origine du déséquilibre qui existe entre la gauche et la droite sans lequel il ne peut y avoir d’équilibre entre Majorité et Opposition, Pouvoir et Contre-Pouvoir, Pouvoir et Autorité que de façade.

C’est tout le problème qui fait que la gauche et la droite se déchirent et sont devenue rivales au lieu de s’opposer comme il se doit; c-à-dire, de sorte que la droite tempère l’appétit exorbitant de social de la gauche; et de sorte que de son côté la gauche tempère les appétits exorbitant de recherche de profits de la droite. Bref, qu’il y est des socialistes au PS, quoi de plus « normal ».

Mais qu’en revanche ceux qui dirige le principal parti de droite de gouvernement en soient, rien n’est plus malsain; surtout quand la plupart d’entre eux viennent du centre, et qu’au centre, le rôle de régulation qu’il pouvait avoir pour accélérer le cas échéant les retours à l’équilibre ne se fait plus; lorsqu’ils sont bloqués par exemple, comme cela peut se produire dans les moments de difficultés auxquels l’économie a des fois fort à faire.

Et dans ces conditions, tout doit être fait pour voir ce qu’il en est exactement et prendre des mesures pour revenir à des mœurs en politique plus raisonnables.

Dans ce sens, j’estime que si ces échanges de coups, auxquels NKM, la porte parole du « sens commun » et le maire de Palaiseau se livrent par articles interposés en ligne depuis une dizaine de jours, et montrés comme tels n’en sont pas, tout doit être fait pour faire la lumière sur cette mise en scène de mauvais goût.

Voici donc à ce propos, quel est le fond de ma pensée. Aussi,

Raymond Barre n’avait-il pas raison quand il disait que la France avait toujours été gouvernée au Centre depuis Henri IV (1600)? Alors, et au vu des messages que s’envoient à la figure depuis quelques jours, ces trois membres du « LR », ça ne fait aucun doute, les socialistes ne sont ni de Gauche, ni de Droite, mais du Centre; et c’est là que doit se concentrer toute notre attention. Car, faute de quoi, on se laisser rouler dans la farine, et c’est comme ça aujourd’hui qu’on finit tôt ou tard dans le pétrin…

Mais, retour tout d’abord sur mon précédent article, pour m’en prendre à Madeleine de Jessey membre du parti « LR » et porte parole du « sens commun »; à propos de la lettre qu’elle adresse à NKM et publiée dans le Figaro VOX le 19 10 2015, ce, concernant ce qu’il y a de choquant, à bien y regarder, dans son « vous parlez comme la gauche, pourquoi ne pas la rejoindre? », un coup direct, mais pas aussi direct que ça en a l’air, envoyé dans la figure de NKM dans un entretien que cette dernière a accordé quelques jours avant à Grazia, qualifiant la « manif pour tous »

« d’agressif envers les femmes »,

Retour aussi sur les propos que le maire « LR » de Palaiseau Grégoire de Lasteyrie tient dans le Figaro VOX de vendredi dernier dans sa lettre adressée celle-là à Madeleine de Jessey pour lui demander de baisser d’un ton au sujet de son « NKM, vous parlez comme la gauche, pourquoi ne pas la rejoindre » évoqué plus haut; une lettre là aussi très évocatrice non seulement de ce que le « LRPS » est bien réel mais aussi qu’il est bien socialiste et comme quoi très souvent il n’y a pas plus incroyable que la vérité, si nous n’y prenons garde.

Madeleine de Jessey ou la fausse altercation entre elle et NKM.

Pourquoi dit-elle en effet « vous parlez comme la gauche » à NKM? NKM ne parle pas comme la gauche; d’ailleurs, l’adversaire que représente le pouvoir en place n’est pas de gauche, il est socialiste car, le Président François Hollande, le gouvernement Walls sont socialistes, mais ils ne sont pas de gauche, témoin leur politique de droite; mais aussi, le lâchage de plus de 50 % des électeurs de gauche qui ont voté pour François Hollande en 2012.

Dans ces conditions, Madeleine de Jessey aurait dû dire, s’adressant à NKM,  « vous parlez comme les socialistes » et non pas dire « vous parlez comme la gauche « . Mais voilà que, si elle avait dit, comme elle aurait dû le faire, « vous parlez comme les socialistes », elle aurait été obligé d’ajouter « pourquoi ne pas les rejoindre » aussi.

Alors pourquoi Madeleine de Jessey en place du mot « socialiste », emploie-t-elle celui de « gauche »? Pour une agrégée de lettre classique, elle ne peut pas avoir fait cette confusion en commettant une erreur aussi grossière, du moins involontairement; ça ne peut être fait donc que intentionnellement, par souci de crédibilité vis à vis des électeurs issus de la « manif pour tous » qu’elle veut attirer au LR et tout simplement parce que si elle n’est pas de gauche, elle est tout de même une socialiste et que tant que que la confusion sur ces notion reste entière, beaucoup de citoyens s’y laissent prendre. Il n’y a pas d’autre explication. Surtout si comme ça en a tout l’air, elle reste muette à la lettre en forme prétendument de recadrage que lui adresse dans le Figaro VOX de vendredi dernier le maire « LR » de Palaiseau.

Tout ça n’est-il pas de la mise en scène pour faire se rassembler des électeurs, qui de fait, n’ont rien à faire ensemble.

Tout ça, en trois temps: d’abord NKM conforte son électorat pro « mariage pour tous; ensuite Madeleine de Jessey conforte son électorat inhérent à la « manif pour tous »; et enfin, Grégoire de Lasteyrie, coordonne le tout.

Retour enfin à ce maire « LR » de Palaiseau.

Comment ne pas réagir donc, dans sa lettre intitulée « NKM et la gauche: lettre à mes amis de sens commun ». Qu’est-ce d’autre que de la manipulation mentale pratiquée par des socialistes de Droite?

Juste un mot, parce qu’il n’y a pas lieu d’y passer des heures. Quelques unes de ces paroles contenues dans cette lettre sont très parlantes de ce point de vue. Je passe très vite sur les « chère Madeleine », « Nous appartenons à la même famille politique »,  « Cette proximité de fait m’autorise à vous parler avec une certaine franchise », « nous sommes tous conscients de la nécessité de […] remettre l’échange intellectuel, la réflexion, la liberté de pensée au cœur de la vie politique »..

Déjà là, il définit un cadre très fermé à l’intérieur duquel la distribution des rôles qu’il définit plus loin et qu’il s’attribue et attribue à chacune de ces deux « amies » portent sur des missions de socialistes. Lui, dans son rôle de chef… et chacune d’elles, dans celui dévolu à la catégorie sociopolitique à laquelle elle appartient.

Et ce qu’il dit plus loin, ne laisse aucun doute là-dessus. Et ce qu’il dit plus loin ne s’adresse plus qu’à Madeleine de Jessey qu’il est en train de nous faire oublier, mais à tous ceux qui se reconnaissent dans la « manif pour tous » qu’ils pressent de ne se reconnaître « maintenant » que dans le « LR pour tous ». Pour comprendre cela, faut-il faire un dessin quand il dit à Madeleine de Jessey, comme devenue muette tout à coup,

Vous comprendrez ma surprise en lisant sous votre plume cette tribune parue lundi sur Figaro Vox dans laquelle vous reprochez tout bonnement à l’une d’entre nous – en l’occurrence Nathalie Kosciusko-Morizet – de ne pas partager vos convictions sur un certain nombre de questions d’ordre sociétal, et d’avoir un autre regard que le vôtre sur ce que fut la Manif pour tous. Jusqu’à voir dans cette divergence de vues assumée une tentation de parler comme la gauche.

Et quand il ajoute plus loin

« N’est-ce pas la force de notre mouvement que de rassembler des hommes et des femmes qui ne partagent pas nécessairement la même vision sur toutes les thématiques auxquelles nous sommes confrontés »,

n’avons-nous pas avec Grégoire de Lasteyrie, un maire qui essaie de nous faire gober la possibilité de marier la carpe et le lapin?

Car enfin, n’est-ce pas ça qui nous est proposé comme conception du rassemblement? Et est-ce cela, rassembler? Rassembler à droite ou à gauche, n’est-ce pas plutôt de considérer ce qui en relève de ce qui n’en relève pas? Est-ce alors que le « mariage pour tous » est seulement de gauche ou de droite?

Non, le mariage pour tous est un sous-produit du « LRPS » anciennement « UMPS » quand il n’était pas « PSUMP ». Oh « la politique politicienne » comme disait le général de Gaulle.: Quel Psump!

 Mais c’est vrai que pour un maire socialiste de droite ce tour de force est devenu très naturel « maintenant » (encore) que le « mariage pour tous » est rentré sans difficulté dans les textes à l’Assemblée Nationale avec tous les bien-rasés pour pas dire plus qui se sont employés avec un zèle inénarrable pour le mettre en place, et tous les mal-rasés qui n’ont fait aucun effort pour empêcher qu’il en soit autrement.
 
Ah oui, quel PSUMP! Car que dire d’autre: quel souk! Dans le désordre que nous connaissons en France, ce serait vraiment faire offense au cadre bon enfant des marché arabes que d’utiliser ce joli mot de « souk » pour désigner une si vile « MANIP POUR TOUS ». Non, pas quel souk; Quel Psump!!!

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

4 réflexions sur “« Tout était forcément truqué entre NKM, M.de. Jessey et le maire de Palaiseau »

  1. Doubler les colonnes à Droite, n’est pas judicieux. Pas du tout.
    La photo d’entête est beaucoup trop grosse, penser aux visiteurs par téléphone mobile…
    Les médias images, penser à toujours préférer un format carré 250×250 pixels minimum, selon la largeur de la colonne principale, pour vous 620, ne pas dépasser 310×310.

    J'aime

  2. Le titre de l’article doit être synthétique, court, contenant les mots clés recherchés.

    J'aime

  3. Le choix du thème doit être observé avec soin, parmi les plus usuels. Rappelez-vous, faire le choix pour vos lecteurs, pas pour vous. Commencer par une colonne à Droite serait judicieux…

    Aimé par 1 personne

    • Croyez que je suis tout disposé à mettre en oeuvre les conseils que vous me donnez. Mais, « ne vous méprenez pas »… je me heurte aussi à certaines difficultés concernant leur mise en application. Pour ce faire, j’avoue ne pas maîtriser encore toutes les fonctionnalités qui conviendraient tout à fait. Je suis tout de même parvenu à pouvoir redimensionner les images mises à la Une. Je prends bonne note également de devoir prendre plus de soin pour répondre aux attentes du lecteur qui correspondent mieux à ses besoins. Cela fait partie des objectifs prioritaires que je me fixe depuis l’ouverture de mon blog. Je voulais tout suite que vous le sachiez. Merci pour tout!
      Michel

      J'aime