ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

J.F Poisson demande une commission d’enquête contre des financements éventuels de Daech en Europe


Jean-Frédéric Poisson est appuyé par 146 députés. Soutenons les, dans le sens que cette démarche ne vise pas qu’à épingler ceux qui dépendent des pays membres de l’UE, qui donc sont associés à la lutte menée contre le financement de Daesch, et qui seraient aussi ceux-là mêmes qui y pourvoiraient en leur achetant du pétrole d’Irak!

Des pratiques qui reviendraient, chose inacceptable, à le combattre d’une main et de l’autre à le renforcer.

Si la démarche de J.F Poisson n’a peut-être que très peu de chance d’aboutir dès lors que la majorité au Parlement parvient à la rejeter comme le laisserait craindre l’opposition farouche que lui vouerait Elisabeth Guigou qui a un poids politique certain et qui comme on le sait est très proche du gouvernement, elle doit pouvoir replacer les questions de fonds liées à ces terribles attentats sur le devant de la scène.

En cela, et il se peut que ce soit l’intention de J.F Poisson, elle serait à tout le moins une très bonne entrée en matière après être restés collés sur l’événement pendant deux longues semaines, pour viser plus largement ce et tous ceux en Europe et dans tout l’Occident qui de près ou de loin contribuent plus ou moins directement au financement de Daesch et la part de responsabilité que porte l’Occident dans ces attentats, sachant que partout où il y a du développement, les systèmes qu’ils propagent correspondent à des financements qui peuvent avoir de mauvais effets sur les populations issues de peuples différents des nôtres et générer chez eux des conflits entre les membres d’une même communauté à l’intérieur et à l’extérieur de ces pays.

Surtout quand c’est pour installer, dans la plupart d’entre eux, certains de nos systèmes qui ont fait faillite à l’intérieur de nos frontières parce que la classe dirigeante qui les détient ne les aura pas réformés comme il se devait pour que leur fonctionnement perdure en allant dans le sens de l’intérêt général véritable, mais qu’à seule fin principalement de les exporter et ne les sauver en occident et au delà pour étendre surtout leur pouvoir, leur domination.

Ce, alors même que, n’étant plus fiable chez nous depuis longtemps que perfusés par la sueur et les larmes, il est évident qu’ils connaîtront le même sort ailleurs; et sachant aussi, que le moyen de les installer ne peut passer qu’en instillant nos modes de vie et les mœurs qui vont de paire; et de plus, là où souvent ne peuvent que s’affronter avec une même vigueur tous ceux qui les acceptent et ceux qui les refusent.

Et là, J.F Poisson a mis le doigt où ça pourrait faire très mal, un mal pour un plus grand bien évidemment; car concernant le problème qu’on a avec l’islamisme radical, nous avons d’énormes responsabilités en Occident.

Voilà pourquoi devons-nous soutenir J.F Poisson en signant sa pétition. Mais à moins qu’on me le demande de manière très appuyé alors, je n’en dis pas plus pour l’instant.

Et si on a tant soit peu d’esprit de synthèse, nul besoin de chercher midi à quatorze heures pour se faire une idée assez claire sur les facteurs premiers qui sont en grande part à l’origine de la pagaille qui a présidé à cette expansion nouvelle de la terreur…

Jean Frédéric POISSON, député et président du Parti Démocrate Chrétien lance une pétition nous appelant à manifester notre soutien à sa demande de « création d’une commission d’enquête parlementaire sur le financement de Daech » afin « de s’assurer que dans les pays d’Europe, et particulièrement en France, aucun soutien d’aucune sorte ne soit apporté à l’Etat islamique ». Il évoque une information émanant de l’ambassadrice de l’Union Européenne en Irak disant que « des Etats membres de l’Union Européenne achètent » à Daech du pétrole provenant d’Irak

Son message est le suivant:

JF Poisson, le réveil

 

>>> Chers amis, Le 13 novembre dernier, notre pays a connu des attaques sans précédent qui ont fait 130 morts et 352 blessés. Aujourd’hui, je vous appelle à vous mobiliser contre Daesh. J’ai déposé à l’Assemblée nationale une proposition de résolution demandant la création d’une commission d’enquête parlementaire sur le financement de cette organisation terroriste. Il est indispensable de s’assurer qu’aucun euro français ne contribue directement comme indirectement au financement de Daesh. Refusez que cette organisation terroriste puisse bénéficier d’une quelconque aide de la France ou d’un autre pays européen ! La proposition de résolution a été soutenue par 146 parlementaires de l’opposition et est inscrite à l’ordre du jour des débats à l’Assemblée le jeudi 3 décembre prochain. A ce jour aucun député de la majorité n’a accepté de la soutenir. Elle sera soumise au vote des députés afin de déterminer si la commission d’enquête doit être créée. Soutenez cette proposition en signant la pétition ! Je compte sur vous. Jean-Frédéric Poisson Président du Parti Chrétien-Démocrate<<<

PROPOSITION DE RÉSOLUTION disponible sur son site.

 

 

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.