ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


Avec Macron, pourquoi ça ne marcherait pas

Emmanuel Macron, un des enfants chéris de l'UMPS

Emmanuel Macron, un des enfants chéris de l’électorat UMPS centriste, pour qui le renouveau de son maintien au pouvoir en 2017 serait arrivé; si tant est qu’on tombe dans le panneau du « positionnement …central » « ni droite, ni gauche », dont parle Marion Mourgue dans le Figaro le 08 04 dernier au sujet de Macron, et qui nous est tendu « maintenant » et  que revendique Macron ». Depuis que la droite de l’UMP et la gauche du PS menacent de renverser la table, c’est Macron en digne successeur de Bayrou – quant à lui quelque peu démodé – qui siffle « maintenant » la balle au Centre! Une drôle de coupe de France des primaires à gauche et des prochaines présidentielles en perspective!

« Emmanuel Macron, un tremplin… pour Juppé »,

et aussi un trampoline pour les sondeurs qui le créditent de l’appui de 52 % des français qui verraient en lui quelqu’un qui aurait l’étoffe pour faire un bon Président et pour 36% d’entre eux…d’être le candidat qu’ils soutiendraient en 2017″

Plus que de renseigner sur la réelle valeur d’Emmanuel Macron à gouverner, la bonne popularité dont il bénéficie dans l’opinion, révèle surtout un naturel très prononcé d’une grande partie des français pour s’enthousiasmer par coup de cœur au moindre discours enflammé d’un beau parleur, plutôt qu’elle ne témoigne du bon sens qui prélude à la lucidité et la détermination nécessaire pour affronter la réalité par la raison…

L’article que fait l’essayiste Serge Federbusch ce matin dans le Vox politique est assez clair à ce propos, Serge Federbusch, pour qui…

« la surprise Macron est un produit politique en voie de péremption avant même sa sortie d’emballage »

Mais, si cet engouement si massif et subit des français pour Emmanuel Macron qui ne serait qu’un tremplin… pour Juppé, un homme politique que personne ne connaissait, il y a encore un an ou deux, si cet engouement pour lui, d’où vient cette tendance excessive qu’ont les français à s’enflammer comme ça pour quelqu’un par coups de cœur, et pas par la raison pour quelque chose de solide?

Ce sont les mêmes ou presque qui voyaient dans Walls un Sarkozy de la gauche, dans DSK un sauveur en 2012…

Ce pourrait-il qu’on ait perdu ce qu’on appelait, il n’y a pas si longtemps, le bon sens français, comme il nous arrive quelques fois de perdre son stylo, son parapluie… ou bien est-ce là, la conséquence plus grave d’une déficience de notre culture top peu tournée vers la réalité intelligible! A bientôt … pour la suite! Michel

Voir vidéo d’Emmanuel MACRON annonçant la naissance de son mouvement politique http://www.huffingtonpost.fr/