ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

il n’est «de vrai culte que si celui-ci est mis au service du prochain»


Audience du mercredi 27 avril 2016, capture« la catéchèse donnée en italien par le pape François sur la parabole du Bon Samaritain, lors de l’audience générale de mercredi, 27 avril, place Saint-Pierre, en présence de quelque 25 000 visiteurs» traduite en français sur Zenit, le site catholique du « monde vu de Rome ».

Catéchèse inoubliable. Puissions-nous en garder toujours le souvenir à travers les cultes – hélas! trop souvent divers et antagonistes – que nous vouons les uns et les autres à tout ce qui touche aux questions de bien commun.

S’adressant à la foule sur le thème inépuisable de la parabole du bon Samaritain (Luc 10, 30), le pape François invite aussi chacun de nous à ne pas «classer les gens entre ceux qui sont  « notre prochain » et ceux « qui ne le sont pas »».

Émouvante catéchèse sur la Miséricorde de Dieu montrant : « qu’il n’existe de vrai culte que si celui-ci est mis au service du prochain », « de gens épuisés par la faim, par la violence et les injustices ». Que « aimer… demande de l’intelligence, mais un petit quelque chose en plus aussi… »

Je laisse à ceux que ça intéresse et qui n’ont pas pu en prendre connaissance le soin de la découvrir eux-mêmes… A Bientôt!

 

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.