ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


« Commémoration « festive » des morts de Verdun »

vanessabrooks

«Commémoration « festive » des morts de Verdun», s’insurge à juste titre Jean-Frédéric POISSON très irrité par les dernières annonces de François Hollande à la radio hier matin, et qui a décidé de réagir sans ménagement contre son intention de « tout faire pour » que le concert de rap du 29 mai prochain à Verdun  si controversé notamment par Alain Finkielkraut « ait lieu ».

Un « rappeur n’était pas à sa place à Verdun » a-t-il dit, à propos du rappeur Black M qui devait s’y produire, après la cérémonie de commémoration du centenaire de la bataille de Verdun et qu’on croyait définitivement enterré. Un concert qui refait parler de lui : aura-t-il, n’aura-t-il pas lieu?

Jean-Frédéric POISSON, Sur le site du Huffington post et celui d’Alétéia, dresse un réquisitoire en règle contre ce rappeur qui s’est déjà distingué par ses chansons «aux caractères gravement antisémites, homophobes et agressifs à l’égard de la France»…

Mais il s’en prend surtout très vigoureusement au secrétaire d’État aux anciens combattants traitant de « nazillons » ceux qui ont critiqué cette initiative, au Ministre de la Culture qui ne semblent pas mesurer «la décence nécessaire à préserver dans ce genre de circonstances», et surtout au mépris dont le président Hollande a fait preuve dans cette affaire à «vouloir ajouter des possibilités de désordre à la violence existante».

Aux dernières nouvelles, ce concert annulé par le maire socialiste de Verdun, Samuel Hazard,  «invoquant des « risques forts de troubles à l’ordre public » dans le contexte d’un « déferlement de haine et de racisme »», le restera. Et il n’en restera plus alors qu’il n’aura été qu’un un vrai casse-tête, surtout pour François Hollande qui, à vouloir être moderne, innovant pour plaire aux jeunes qu’il voulait séduire , se sera bien fait sonner les cloches.