ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

Jean-Frédéric POISSON, sur Radio Courtoisie


PRIMAIRE – Avec nous, libérez la France !

Communiqué de la part de Jean Frédéric POISSON !

Voir dans votre navigateur

Je serai en direct sur Radio Courtoisie
ce mardi 7 juin de 18h30 à 19h30.

Au programme : mon parcours, ma candidature à la
primaire, mes actions en faveur des chrétiens d’Orient.

Ensemble, réveillons la France,
libérons nos convictions !

Jean-Frédéric POISSON

Pour écouter Radio Courtoisie : 95.6 à Paris, 100.6 dans le Calavdos, 104.5 dans l’Eure, 87.8 dans la manche, 98.8 dans la sarthe, 101.1 en Seine-Maritime.

MON PROJET

JE FAIS UN DON !

DON EN LIGNE 100% SÉCURISÉ

  • Don de 20€  (6,80€ après déduction), je finance 8 exemplaires du projet
  • Don de 100€ (34€ après déduction), je finance 40 exemplaires
  • Don de 150€ (51€ après déduction), je finance 60 exemplaires
  • Don de 500€ (170€ après déduction), je finance 200 exemplaires
Pour tout don de 150 ou plus, recevez chez vous le Projet de Jean-Frédéric POISSON.

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.