ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

Jean-Frédéric POISSON « demain en première ligne à l’Assemblée »


9ca4f801-dab1-41b2-8b8a-24c099023ce7«L’Etat n’a pas à verrouiller les écoles libres! »

Demain mardi 28 juin dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale pour lutter contre l’idéologie du Gouvernement« , Jean-Frédéric POISSON ira redire « Non au coup d’Etat de Najat Vallaud Belkacem contre les écoles libres! »

« Devant la persistance idéologique de la ministre, il a déposé plus d’une dizaine d’amendements pour défendre la liberté d’éducation. [ Il sera ]demain après-midi et s’il le faut jusque tard dans la nuit pour défendre cette liberté fondamentale à valeur constitutionnelle.

Affirmant « que de l’aveu même de la ministre, aucun cas de radicalisation n’a été identifié dans ces écoles, le Gouvernement ne supporte pas le succès grandissant de cet espace de liberté que constituent les écoles hors contrat », il ajoute : Soutenez ma pétition, Vous pouvez m’aider en signant la pétition que j’ai lancée. Elle enregistre à cette heure plus de 26 000 signataires.
J’ai besoin de vous  ! Pour la signer, cliquez ici !
Merci de votre soutien, soyez convaincu de ma détermination.
S’il le faut, je saisirai le Conseil Constitutionnel. »

 

 

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.