ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

De très bons points dans la presse pour Jean-Frédéric POISSON


image notre-sang-vaut-moins-cher-que-leur-petrole-9782268082011

Le livre que Jean-Frédéric POISSON a publié tout récemment aux Editions du ROCHER     Date de parution : 23.06.2016 EAN : 9782268082011 Nombre de pages : 192 CATÉGORIE : GÉOPOLITIQUE

Le dernier message que Jean-Frédéric POISSON adresse à tous ceux que les primaires à droite intéressent ainsi que ses contributions allant du 03 05 dernier à aujourd’hui; des documents de premier plan relatifs à sa biographie et à son action d’homme politique en France et dans le monde, à l’Assemblée Nationale et dans la presse et leur fait part du livre « Notre sang vaut moins cher que leur pétrole » ou « La France à l’épreuve du Proche-Orient » qu’il vient tout récemment de publier aux Editions du ROCHER.

 >>>  Dernier Message de Jean-Frédéric POISSON,
Député des Yvelines, Président du Parti Chrétien-Démocrate, Candidat à la primaire

Madame, Monsieur,«»

Mon engagement dans cette campagne de la Primaire reçoit de plus en plus d’échos attentifs, voire favorables.

La curiosité des médias à l’égard de ma démarche et du projet que je porte, va grandissant. D’autant plus que je serai a priori le seul vrai nouveau, inattendu, d’ouverture et « outsider » parmi les candidats qui seront définitivement validés le 21 septembre. 

Une fois n’est pas coutume, je vous propose, à suivre, deux portraits croisés suivis d’un lien vers une plateforme comparative faisant un remarquable travail pour rendre plus claires aux électeurs les différentes candidatures.

Bonne lecture à tous. Avec mes remerciements pour vos encouragements et soutiens de plus en plus nombreux…  <<<

>>>  « Notre sang vaut moins cher que leur pétrole » ou « La France à l’épreuve du Proche-Orient, » le livre que Jean Frédéric POISSON vient tout récemment de publier aux Editions du ROCHER

dont voici ci-dessous la quatrième de couverture. Un livre qui devrait faire parler de lui et son auteur…

  >>> Jean-Frédéric Poisson a le courage de se rendre sur place contre la bien-pensance de l’establishment. Libye, Maroc, Turquie, Arabie saoudite, Liban, Égypte, Syrie, Irak… Il rencontre les réfugiés, les communautés chrétiennes, les bénévoles engagés et les autorités religieuses et politiques. Il est reçu à deux reprises par Bachar el-Assad.

Après plusieurs mois de travail intensif, Jean-Frédéric Poisson accuse.
La soumission de la France aux monarchies pétrolières, l’ignorance, la désinvolture et l’immobilisme de nos responsables publics, nos alliances avec le Qatar et l’Arabie saoudite, tout ceci met en danger la France.
Objectivement, en responsabilité, Jean-Frédéric Poisson dresse un constat  de la place de la France en Orient et propose une diplomatie enracinée et ambitieuse.
Cet ouvrage met en lumière les errements de nos gouvernants successifs. Le lecteur découvre  la place essentielle que la  France a perdue dans tous ces pays. Il réalise que c’est une part de notre avenir qui se joue là-bas.

Jean-Frédéric Poisson est titulaire d’un doctorat de philosophie et d’un master de droit social. Il est député de la 10e circonscription des Yvelines et président de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les moyens et le financement de Daech. Élu local, il est président du Parti chrétien démocrate.
Auteur de plusieurs essais,
Bioéthique, l’homme contre l’homme paru aux Presses de la Renaissance est l’un des plus marquants. <<<

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.