ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

« Soutenez la famille du Père Hamel et le diocèse de Rouen »


 LETTRE DE Stéphane DUTE adressée à L'archevêque de ROEN : "Monseigneur, Soyez assuré de nos prières, en ce jour de deuil pour votre diocèse, pour la France et pour l'ensemble du monde civilisé. Il nous semble que cette prière de Charles de Foucauld, martyr lui aussi, pouvait aider votre diocèse à rester centré sur l’essentiel, comme l’aurait sans doute souhaité le Père Jacques Hamel. Cet essentiel qui est notre Dieu et notre Père. Alors nous vous offrons nos prières.Bonjour Michel, Le Père Jacques Hamel, assassiné dans son église le 26 juillet 2016, alors qu'il disait la messe, nous a montré à tous ce qu'être chrétien voulait dire :être prêt à Le suivre jusqu'à la Croix.Le moment de réfléchir à comment cela est possible dans un pays comme la France viendra sans doute. Rapidement.Mais en ce jour de deuil, alors que martyrs et criminels se retrouvent ensemble, face au Père, nous pensons aux familles, et en premier lieu à celle duPère Jacques Hamel. Nous pensons également au diocèse de Rouen, dont l'archevêque, Monseigneur Dominique Lebrun était au JMJ de Cracovie quand le crime fut commis, et dont vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse.Nous prions pour toutes les victimes de la folie humaine, et remettrons notre prière à Monseigneur Dominique Lebrun.Soutenez la famille du Père Hamel et le diocèse de Rouen


LETTRE DE Stéphane DUTE adressée à L’archevêque de ROEN : « Monseigneur, Soyez assuré de nos prières, en ce jour de deuil pour votre diocèse, pour la France et pour l’ensemble du monde civilisé. Il nous semble que cette prière de Charles de Foucauld, martyr lui aussi, pouvait aider votre diocèse à rester centré sur l’essentiel, comme l’aurait sans doute souhaité le Père Jacques Hamel. Cet essentiel qui est notre Dieu et notre Père. Alors nous vous offrons nos prières.Bonjour Michel, Le Père Jacques Hamel, assassiné dans son église le 26 juillet 2016, alors qu’il disait la messe, nous a montré à tous ce qu’être chrétien voulait dire :être prêt à Le suivre jusqu’à la Croix.Le moment de réfléchir à comment cela est possible dans un pays comme la France viendra sans doute. Rapidement.Mais en ce jour de deuil, alors que martyrs et criminels se retrouvent ensemble, face au Père, nous pensons aux familles, et en premier lieu à celle duPère Jacques Hamel. Nous pensons également au diocèse de Rouen, dont l’archevêque, Monseigneur Dominique Lebrun était au JMJ de Cracovie quand le crime fut commis, et dont vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse.Nous prions pour toutes les victimes de la folie humaine, et remettrons notre prière à Monseigneur Dominique Lebrun.Soutenez la famille du Père Hamel et le diocèse de Rouen

Suite à l’odieux attentat perpétré hier à l’arme blanche par des djihadistes islamistes dans l’église de Saint Etienne-du-Rouvray en Seine Maritime, « Stéphane Duté et toute l’équipe de CitizenGO » appellent toute personne à apporter son soutien à la famille du père Hamel et au diocèse de Rouen. Son message est le suivant : « Le Père Jacques Hamel, assassiné dans son église le 26 juillet 2016, alors qu’il disait la messe, nous a montré à tous ce qu’être chrétien voulait dire :être prêt à Le suivre jusqu’à la Croix.Le moment de réfléchir à comment cela est possible dans un pays comme la France viendra sans doute. Rapidement.Mais en ce jour de deuil, alors que martyrs et criminels se retrouvent ensemble, face au Père, nous pensons aux familles, et en premier lieu à celle du Père Jacques Hamel. Nous pensons également au diocèse de Rouen, dont l’archevêque, Monseigneur Dominique Lebrun était au JMJ de Cracovie quand le crime fut commis, et dont vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse.Nous prions pour toutes les victimes de la folie humaine, et remettrons notre prière à Monseigneur Dominique Lebrun.  Soutenez la famille du Père Hamel et le diocèse de Rouen »

> Monseigneur Lebrun [ en appui à cette démarche de soutien],

« Soyez assuré de nos prières, en ce jour de deuil pour votre diocèse, pour la France et pour l’ensemble du monde civilisé.

Il nous semble que cette prière de Charles de Foucauld, martyr lui aussi, pouvait aider votre diocèse à rester centré sur l’essentiel, comme l’aurait sans doute souhaité le Père Jacques Hamel. Cet essentiel qui est notre Dieu et notre Père.

Alors nous vous offrons nos prières.

Mon Père Je m’abandonne à toi.

Fais de moi ce qu’il te plaira.

Quoique tu fasses de moi, je te remercie.

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que ta volonté se fasse en moi et en toutes tes créatures,

Je ne désire rien d’autre mon Dieu.

Je remets ma vie entre tes mains.

Je te la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon cœur

Parce que je t’aime,

Et que ce m’est un besoin d’amour de me donner,

De me remettre entre tes mains sans mesure

Avec une infinie confiance, Car tu es mon Père. »

Ci-dessous : COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE ARCHEVÊQUE DE ROUEN SUITE A LA PRISE D’OTAGES DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE ARCHEVÊQUE DE ROUEN SUITE A LA PRISE D’OTAGES DE SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY « De Cracovie, j’apprends la tuerie advenue ce matin à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Elle fait trois victimes : le prêtre, le Père Jacques Hamel, 84 ans, et les auteurs de l’assassinat. Trois autres personnes sont blessées dont une très grièvement. Je crie vers Dieu, avec tous les hommes de bonne volonté. J’ose inviter les non-croyants à s’unir à ce cri ! Avec les jeunes des JMJ, nous prions comme nous avons prié autour de la tombe du Père Popielusko à Varsovie, assassiné sous le régime communiste. Le vicaire général, le Père Philippe Maheut, est sur place depuis les premiers moments. Je serai dès ce soir dans mon diocèse auprès des familles et de la communauté paroissiale très choquée. L’Eglise catholique ne peut prendre d’autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes. Je laisse ici des centaines de jeunes qui sont l’avenir de l’humanité, la vraie. Je leur demande de ne pas baisser les bras devant les violences et de devenir des apôtres de la civilisation de l’amour. » « Soyons nombreux à apporter notre soutien à la famille du Père Hamel et au diocèse de Rouen »
« De Cracovie, j’apprends la tuerie advenue ce matin à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Elle fait trois victimes : le prêtre, le Père Jacques Hamel, 84 ans, et les auteurs de l’assassinat. Trois autres personnes sont blessées dont une très grièvement. Je crie vers Dieu, avec tous les hommes de bonne volonté. J’ose inviter les non-croyants à s’unir à ce cri ! Avec les jeunes des JMJ, nous prions comme nous avons prié autour de la tombe du Père Popielusko à Varsovie, assassiné sous le régime communiste. Le vicaire général, le Père Philippe Maheut, est sur place depuis les premiers moments. Je serai dès ce soir dans mon diocèse auprès des familles et de la communauté paroissiale très choquée. L’Eglise catholique ne peut prendre d’autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes. Je laisse ici des centaines de jeunes qui sont l’avenir de l’humanité, la vraie. Je leur demande de ne pas baisser les bras devant les violences et de devenir des apôtres de la civilisation de l’amour. » « Soyons nombreux à apporter notre soutien à la famille du Père Hamel et au diocèse de Rouen »

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.