ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


«Tel n’aurait-il pas dû être l’essentiel de la conclusion de Jean-Frédéric POISSON»?

XVMea7f7ee2-5a47-11e6-999a-c8b840410804

FIGAROVOX/ANALYSE – Le nombre de contenus pro-Daech sur Internet n’a d’égal que la faiblesse des moyens pour les limiter, déplore Jean-Frédéric Poisson. Pour le député, il faut obliger les hébergeurs de contenus à disposer d’infrastructures sur le sol français.

«Tel n’aurait-il pas dû être l’essentiel de la conclusion de Jean-Frédéric POISSON» » concernant son appel, ô combien pertinent à tout point de vue lancé dans le Figaro Premium du 04 08 dernier disant à qui veut l’entendre «fermons enfin les sites islamistes sur le Web»?

Selon moi, toutes les propositions qu’il préconise pour priver Daesh de tout moyen de communication via les réseaux sociaux et autres sont incontestable et devraient être appliquées sur le champs.

Mais. Tel n’aurait-il pas dû être la conclusion de Jean-Frédéric POISSON, de préciser que le succès des opérations les plus draconiennes visant à empêcher, interdire tous moyens de propagande de Daech ne sera certain que soumises à 3 autres conditions sine qua non qui répondent au raisonnement suivant:

1 – On ne vaincra pas le terrorisme si on ne vainc pas tous les terrorismes et fondamentalismes religieux et irréligieux…

2- On ne vaincra pas les terrorismes si on ne vainc pas la violence, toute la violence, rien que la violence jusque dans ses plus petits replis… comme l’erreur qu’on pouvait éviter…

3- On ne vaincra pas la violence si on ne dénonce pas la violence dans son acception véritable qui est de faire subir à autrui une souffrance qui n’est pas nécessaire, qu’elle soit physique morale sociale; comme celle qu’on doit même involontairement à notre méconnaissance, notre mépris et notre ignorance de l’autre.

L’économisme actuelle est une méconnaissance outrancière, outrageante de l’anthropologie… La loi Travail est un mépris de l’homme et de ses droits… Le peu de mensonge fait ici ou là ne serait-ce par naïveté, vanité… à ce qui est « Bon », Beau, Bien, Juste, « Fort », Vrai et « Doux » est de l’ignorance coupable…

Car… cela nous prive de l’arme la plus efficace, qui soit contre Daesh et tous les terrorismes, qui rende la France le monde invincible contre cette organisation, ces fléaux.

C’est celle par laquelle on vaincra notre propre violence parce qu’on lui devra d’être enfin unis, enfin vraiment unis; unis non pas comme François Hollande, Manuel Walls et tant d’autre nous y appellent, non!

Eux nous appellent à être unis en file indienne derrière eux. Nous ne serons jamais vraiment unis ainsi. Pour réussir une telle unité, il faut nous tenir « en couronne »…

 


Le bon grain de la docilité

Docilité, docilité…Que savons-nous en bonne et peut-être aussi en mauvaise part de la docilité?*

 

 

Le bon grain de la docilité

Comment être docile avec précaution… ne plus ni se montrer rebelle ni hostile… tout en satisfaisant à toute fin utile… à nos « prétentions », aux institutions… ?

Où trouver ce bon grain, tant d’abnégation… tant de dévotion idoine aux Évangiles… tant de docilité pour chacun d’eux ductile… ? je me suis très souvent posé la question… ?

J’ai trouvé chez saint Paul, mon chemin de Damas… où jusque-là, je – Ciel! – n’y voyais que du strass… quand il dit que Dieu, Lui, ne fait cas des personnes…

De ses fils dont égard il aura non pour l’aune… mais pour acception-des-choses qu’ils feront… ce, en prévision de la Grande Moisson…

*A l’heure où on parle tant de crise de l’autorité, de la transmission… que savons-nous tellement de la docilité dont notre méconnaissance serait la cause?
Et si ce que nous en connaissons n’était comparable qu’à hauteur de ce que vaut de prendre du strass pour du diamant et qu’à cause de ça il se faisait qu’on reste si balbutiant concernant toutes ces questions que nous disons tant nous préoccuper pourtant?
A telle enseigne, et pour ceux donc qui se mettraient en quête de vouloir en savoir un peu plus à ce sujet, le texte ci-dessous tente sous l’égide de saint Paul disant (R 2,11) que « Dieu ne fait pas acception des personnes » part à la recherche d’une docilité qui n’est pas défaillante et de ce qui pourrait vraiment en constituer le bon grain…


« Tous les musulmans ne sont pas violents »

006
Ni violence, ni non-violence… Que discernement et fermeté…

De retour à Rome hier matin, dans l’avion qui l’a ramené de Cracovie où venaient de s’achever les JMJ où ils avaient lieu cette année, le pape François a expliqué de façon très convaincante «dans un entretien avec la presse» qu’on ne doit pas «identifier islam et terrorisme»… Merci à lui!

>>> Extrait: « Une chose est vraie, a ajouté le pape, dans cet échange improvisé, je crois que dans presque toutes les religions, il y a toujours un petit groupe fondamentaliste. Fondamentaliste. Nous, nous en avons. Et quand le fondamentaliste en arrive à tuer – mais on peut tuer avec la langue, et cela c’est l’apôtre Jacques qui le dit, pas moi, et avec un couteau -, je crois que ce ne soit pas juste d’ identifier l’islam avec la violence. Ce n’est pas juste et ce n’est pas vrai… » Voir l’intégralité du document publié sur le site du Figaro Premium de ce matin.


Recul de la croissance et du « ça va mieux » au deuxième trimestre…

Concernant le recul au deuxième trimestre de la croissance, des investissements… le contexte difficile dans lequel il a lieu n’atténue pas tant que cela la responsabilité de l’exécutif, comme on pourrait le croire si on s’en tient notamment à « Vladimir Passeron, chef du département de la conjoncture à l’Insee, » qui « voit donc [ nous est-il dit dans le Figaro Premium du 29 07 dernier ] dans ce fléchissement des achats un «à-coup passager»…

Ce contexte de « mouvements sociaux en mai et juin» n’est en rien à l’origine de la dégradation du marché. En tout cas pas directement. Qu’on les approuve ou non, ce ne sont tous deux que les conséquences collatérales d’un même phénomène.

Quand un Etat qui s’est voulu providence pour se dédouaner se fait outrecuidance – allusion à la suffisance et à l’arrogance dont les dirigeants font preuve dans la manière notamment dont ils étrillent le peuple… – il ne peut en résulter que des déboires en chaîne…