ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

Après l’annonce choc de sa mise en examen, François Fillon contre-attaque.


Un report des présidentielles et par contre coup des Législatives prochaines semble inévitable. Car, si le temps judiciaire et politiques peuvent se percuter, la présomption d'innocence dont François Fillon bénéficie l'impose. Tandis que son non report la bafouerait. Ce qui serait un non sens judiciaire. Et, dès lors que ça ouvrirait un boulevard à des candidats qui n'avaient très probablement aucune chance de devenir Président de mai prochain, un non report équivaudrait à une instrumentalisation de la justice dont feraient preuve ceux qui devraient en être les garants par leur passivité.

Un report des présidentielles et par contre coup des Législatives prochaines semble inévitable. Car, si le temps judiciaire et politiques peuvent se percuter, la présomption d’innocence dont François Fillon bénéficie l’impose. Tandis que son non report la bafouerait. Ce qui serait un non sens judiciaire. Et, dès lors que ça ouvrirait un boulevard à des candidats qui n’avaient très probablement aucune chance de devenir Président de mai prochain, un non report équivaudrait à une instrumentalisation de la justice dont feraient preuve ceux qui devraient en être les garants par leur

«La France plus grande que nous tous», dans tout ça, ne s’est-elle pas fait voler 2 mois de débats?

Un report des présidentielles et par contre coup des Législatives prochaines semble inévitable. Car, si le temps judiciaire et politiques peuvent se percuter, la présomption d’innocence dont François Fillon bénéficie l’impose. Tandis que son non report la bafouerait. Ce qui serait un non sens juridique. Car, dès lors qu’aucune mesure ne serait prise dans ce sens, ça ouvrirait un boulevard à des candidats qui n’avaient très probablement aucune chance de devenir Président de mai prochain, un non report équivaudrait à un déni de justice dont se rendraient responsables ceux qui en étaient les garants par la passivité dont ils auraient fait preuve à l’égard de ceux qui l’auraient – intentionnellement ou non – instrumentalisé. Dit plus simplement, la justice se sera laissé instrumentalisée.

Sur toutes les grandes chaînes de radio et de télévision, François Fillon a annoncé en tout début d’après-midi sa détermination plus forte que jamais à

Sur toutes les grandes chaînes de radio et de télévision, François Fillon a annoncé en tout début d’après-midi sa détermination plus forte que jamais à maintenir sa candidature dans la course aux Présidentielles pour faire face aux soupçons d’emplois fictifs le concernant et qui ont tourné en campagne de déstabilisation menée contre lui.

En outre, n’en est-on pas arrivé au stade de vouloir que la France plus grande que nous tous voit qu’on lui rende les 2 mois de débats liés aux présidentielles 2017 que lui ont volé ceux qui sont derrière ce qu’il est convenu d’appeler du vacarme fait contre François Fillon autour de cette soit disant affaire d’emplois fictifs? En conséquence de quoi, un report des dates liées à cette élection et par contre coup des Législatives prochaines semble inévitable.

Aussi, armé du soutien solide d’une grande partie de la droite, du centre et d’un grand nombre de français, mais aussi de sa volonté farouche d’en découdre avec les accusations de fraudes qu’il estime injustifiées qu’on veut lui mettre sur le dos, il a très vigoureusement fait entendre qu’il ne céderait pas, qu’il ne se retirerait sous l’effet d’aucune pression… .

«La France est plus grande que nous tous, elle est plus grande que mes erreurs etc … » a-t-il martelé, mettant ainsi en garde tous ceux  – mais et sans les nommer, surtout les états-major de campagne de ses adversaires politiques – qui voudraient exploiter à leur avantage les atteintes injustifiées dont il est de plus en plus l’objet et qui tendent à le discréditer de manière malveillante aux yeux des millions de citoyens qui le soutiennent et de tous ceux qui voudraient le rejoindre, assurant au passage à tous les français, qu’il ne refusera pas d’obéir aux injonctions de la justice qui veut l’entendre sur ces soupçons et à qui il reproche -très en colère: on le serait à moins – qu’elle ait pu le convoquer sur un simple rapport de police : démarche ne faisant plus de lui, a-t-il dit, un citoyen comme un autre.

La France est plus grande , a-t-il aussi laisser entendre, que la colère démesurée qui n’en finit pas de déferler sur les réseaux sociaux entre autre qu’ont pu déclencher les deux mois de polémiques, d’attaques en tous genres menées violemment contre lui depuis que la machine médiatique s’est emballé …

Oui! La France est plus grande que nous tous, qui que nous soyons.Peu après sa mise en examen François Fillon a eu raison de le dire. Cela vaut également pour le pouvoir et la justice en place: la France est aussi plus grande qu’eux. Que soit rendu alors à la France et aux millions de français les 2 mois de débats qu’on leur a volé!

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.