ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

Allons-nous encore céder aux sirènes de Raffarin ou écouter les sages conseils de Nicolas Dhuicq


Pour Raffarin, ne pas pouvoir être franchement pour Macron au 2nd tour, c’est ne pas pouvoir être faussement dans l’opposition contre lui au Parlement si le candidat d »‘En Marche – qui sait vers où » – est élu.

On a ici un aperçu de la ligne politique des membres influents de l’UDI et du LR prêts à retravailler avec le PS sous l’étendard de Macron… Alors, de refuser d’appeler à voter Macron comme le propose Nicolas Dhuicq pour qui «Les électeurs sont adultes, il faut les respecter, les laisser libres», voilà ce que Raffarin appelle être ambigu.

Allons-nous encore céder aux sirènes de Jean Pierre Raffarin et consorts ou autre Guillaume Larrivé qui lui prêtent le flanc; ou plutôt écouter les sages conseils de Nicolas Dhuicq? Autant autrement se retrouver à nouveau avec eux pour chanter pendant 5 jours et déchanter pendant 5 ans…

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.