ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


Est-ce si important que le futur premier ministre soit de droite ou non

Maintenant qu’Emmanuel Macron est officiellement le nouveau Président de la République la question revient avec plus d’acuité que entre les deux tours: qui va être le futur premier ministre? L’enjeu sans doute étant tout de suite de tâter le pouls du mental post-présidentielles des électeurs, le Figaro.fr demandait hier matin à ses lecteurs s’ils souhaitaient qu’un responsable de droite devienne le premier ministre d’Emmanuel Macron.

Est-ce cependant si importance pour les français qu’un responsable de droite ou non devienne le 1er ministre de Emmanuel Macron, quand pareille question ne concerne surtout que tous ceux tant à droite qu’à gauche qui ont appelé à Voter Macron; et ce, moins contre le vote Le Pen que pour que pas une voix ne manque à Macron ni au 2nd tour dimanche dernier ni dans un mois aux Législatives, – leurs dernières préoccupations restant de savoir quelle sera leur stratégie la plus payante pour disposer de tous les leviers au Parlement le mois prochain. C’est tout. Globalement, deux possibilités s’offrent à eux qui correspondent à deux calculs politiciens : vont-ils plutôt devoir faire campagne dans les jours qui suivent pour faire émerger au Parlement une opposition de façade à droite comme précédemment ou bien cette opposition de façade devra-t-elle être de gauche…

Car, maintenant que le voilà Emmanuel Macron Président, les conditions sont réunies pour que tout continue comme avec François Hollande. Et la prochaine opposition sera de même nature que la précédente : elle prêtera le flanc au pouvoir ni-gauche ni-droite Macroniste le plus souvent, comme l’opposition a prêté le flanc à la majorité sous Hollande.

Quoiqu’il en soit concernant donc les décisions outrageuses à faire gober aux citoyens, tous les passages en force seront permis contre les levées de boucliers de façade que la nouvelle opposition ne manquera pas d’exercer.

Avec ça, c’était Emmanuel Macron, pas plus tard qu’il y a 8, 10 jours, qui se faisait le garant pour que l’Histoire ne se répète pas!!!