ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

Peut-on parler de «Berezina des vieux partis politiques»?


«Journaliste à La Gazette des Communes, Jean-Baptiste Forray» expliquait dans un article publié dernièrement dans le Figaro Vox comment selon lui, «suite aux échecs des partis traditionnels lors des dernières élections présidentielles, les législatives risquent d’entraîner leur disparition».

Ce politologue crie à «l’incurie des vieux partis, privés de chef, de militants et de projet»… Ne voit-il pas que tout cela n’est que du spectacle, l’image que ces partis veulent donner d’eux afin d’autre chose?

La Berezina a été l’échec de François Fillon qui aurait été le nouveau président s’il avait su anticipé le massacre médiatique que lui ont valu ses rapports excessifs à l’argent. Lui seul était de taille pour affronter Emmanuel Macron. Marine Le Pen devenait l’adversaire idéal pour alors.

Et si la Berezina a été l’échec de François Fillon, c’est pour la France qui ne méritait pas Emmanuel Macron, le candidat avant tout du pouvoir économique et de toute la classe dirigeante disséminée dans ces « vieux partis politiques ».

Or, les membres de cette classe dirigeante se devant, dans le contexte de crise sociale grave que nous traversons, de se serrer les coudes derrière Emmanuel Macron sous peine de perdre le pouvoir, n’ont eu que le recours d’effondrer ces vieux partis qui renaîtront de leurs cendres à la première occasion que la nécessité leur commandera de remettre sur pieds.

Et derrière tout ce mélodrame qui se joue dans ces partis où se succèdent les épisodes les montrant frappés de disparition à chaque fois que ça les arrange, pour faire plus vrai, le fond de tout cela reste selon moi de la mise en scène: ces partis n’ayant d’autre but principalement que de canaliser les électeurs.

Si là-dedans on peut être sûr d’une chose c’est que, le jour où en France on sera aussi bon sur les plans social, économique… qu’en matière de théâtralisation de la vie politique, on sera les meilleurs…

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.