ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

« Parité entre les hommes et parité entre les femmes », notre prochaine révolution copernicienne


<< ON NE PEUT SAISIR LA RÉALITÉ QU’EN SE DÉPLAÇANT HORS DU CENTRE …>> ,  c’est là << l’un des leitmotivs de Bergoglio (avant même qu’il ne soit pape)>> que Bernadette Sauvaget tient de << Silvina Perez, responsable de l’édition espagnole de l’Osservatore Romano, le quotidien du Vatican >>.

Un leitmotiv que reprend Bernadette Sauvaget dans un article, publié dans Libération du 02 08 dernier et auquel Patrice de Plunkett, le journaliste catholique, grande figure de la nouvelle Évangélisation rend hommage sur Facebook, voulant honorer l’image qu’elle véhicule de  » FRANCOIS [en qui elle voit un pape qui] A CHANGÉ LE CENTRE DE GRAVITÉ DU CATHOLICISME  ».

C’est – belle passe d’arme de Patrice de Plunkett qu’on ne peut que saluer tant elle digne des meilleurs films de cap et d’épée – un hommage qu’il oppose vigoureusement à un certain « mensuel ultra-catho [qui aurait traité] de diplomatie de comptoir l’action internationale du pape ».

Dans tout cela, beaucoup est à lire… Mais tout de suite, si vous le voulez bien, retenons surtout que, selon moi bien sûr, si François n’a de cesse de dire que : << on ne peut saisir la réalité qu’en se déplaçant hors du centre… >>, n’est-ce pas en raison d’une règle de vie de bon sens, malheureusement très peu en usage encore de nos jours, qui voudrait – si on parvenait à se défaire de cette manie métonymique qui consiste à réduire l’homme à « sa situation… » – que plus l’homme voudra, devra, se rendre efficace, dans sa vie, son travail, ce dans tous les sens bienveillants du terme, plus il devra se rendre capable non seulement de bon professionnalisme mais aussi de traiter par ailleurs de tout le reste… Ce que je revendique entre autre depuis pas mal de temps maintenant… et qui passera forcément par l’acceptation de la parité entre les hommes et entre les femmes, avec tous les enjeux culturels, cultuels, politiques… que cela implique… Un sujet donc difficile, de première importance, que j’aurais plaisir à traiter prochainement…

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.