ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


Ce que dit le pape aux nouveaux évêques s’adresse pour part aussi aux politiques

Ce que dit le pape aux nouveaux évêques au sujet du discernement contre la rigidité, l’immobilisme, nos politiques, qui sont aussi des évêques dans leur rôle analogue de gardiens et garants des institutions, feraient bien d’en prendre de la graine.

Mais où trouver un successeur de Paul en faisant office pour trouver quelqu’un qui le leur dise: ils n’en font qu’à leur tête comme le déplore visiblement le pape de certains évêques.

Après tout, ils sont aux citoyens, au même titre que les médias, tous ceux mais pas seulement qui ont aussi la responsabilité quant au devenir de la société, ce que le pape attend des nouveaux évêques dans leurs diocèses, appelés à leurs niveaux respectifs au discernement que le pape leur préconise en tant que  » antidote contre la rigidité »…

Mais voilà, si nos députés, nos politiques sont bien nos évêques au Parlement et dans nos départements, nos municipalités, les évêques auxquels François s’adresse dans son discours impeccable, c’est en tant que successeur de Pierre; mais, s’adressant aux politiques, peine perdue: nous n’avons pas de successeur de Paul à leur offrir, ni même quelqu’un pour en faire office, puisque autant qu’ils sont, ils n’ont hélas rien ni personne au dessus d’eux ou pas vraiment quand on voit ce qu’il advient d’eux quoiqu’ils fassent.

Mais voyons-y – c’est une bonne consolation – une belle occasion pour aller lire ce petit chef-d’oeuvre d’intelligence dont François a le secret. Pour ceux que ça intéresse et qui n’en n’ont pas encore entendu parler, c’est ici!