ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

Départ au FN de Philippot, épiphénomène de la situation actuelle des partis


Ce à quoi tout le monde s’attendait depuis plusieurs semaines, Philippot à dit «sur France 2 qu’il quittait le FN». Rien d’étonnant à ça dira-t-on, étant donné les brouilles qui s’étaient multiplié entre lui et Le Pen depuis les présidentielles et qu’ils accumulent les échecs.

Mais au delà de leurs chicanes mélodramatiques, soit au regard de la situation actuelle des partis, cette rupture peut s’expliquer par des phénomènes bien plus inquiétants.

Les partis de gouvernements (LR, PS, UDI, PC: l’ex UMPS ) ont installé l’inspecteur gadget de Hollande « Emmanuel Macron », au pouvoir et se doivent de redistribuer les cartes de l’opposition qu’ils ont toujours eue sous contrôle.

Aussi se doivent-ils que cela reste inchangé et pour ce faire se repositionner dans l’opposition sur fond de recomposition bidon de la vie politique.

Les autres partis ne pouvant que faire de même, chacun rentre chez soi… Et le départ au FN de Philippot reste néanmoins un épiphénomène au verrouillage de l’opposition à Macron par ses « amis ex UMPS » toujours active… lequel verrouillage qui est en train de se jouer selon moi est plus important à considérer que le départ au FN de Philippot.

C’est ainsi surtout – et plus que jamais – que rien n’est près de changer. En gros, Philippot quitte le FN, l’opposition revient à la case départ et toujours le même pouvoir en place… mais un cran au dessus. Ceux qui veulent incarner une relève vont devoir passer à leur tour à la taille au dessus. C’est assez mal parti pour l’instant.

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.