ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


Poster un commentaire

«On aimerait « qu’ils » ne fassent pas semblant de peiner à s’entendre contre Macron» 

En pleine guéguerre des chefs, ou pas guère plus que ça, que se livrent les quatre candidats restés en lice pour l’accession au fauteuil de Président Des Républicains qui se joue en décembre, que peut-on attendre d’eux?

Ou plutôt, que peut-on attendre d’autre de cette droite que rien ne change encore, avec à ce fauteuil un Laurent Wauquiez, un Daniel Fasquelle, une Florence Portelli ou un Maël de Calan.

Il peuvent bien nous dire au soir de la clôture des candidatures, de la voie forte même d’un Bernard Accoyer, qu’ils souhaitent «que cette campagne soit un débat d’idées», il est peu probable qu’il en soit tout à fait ainsi comme ils le laissent entendre, par leurs mises en garde qu’ils se lancent les uns envers les autres, qu’il soit de nature à donner le change à la politique d’E.Macron.

Car, cette politique a au moins, plus de 10 ans et s’est mise en place déjà sous Hollande et Sarkozy et Macron n’est là que pour l’entériner…

Alors oui! On aimerait « qu’ils » ne fassent pas semblant de peiner à s’entendre contre Macron! C’est en tout cas ce que je crois qu’il serait de circonstance qu’on affiche.

Et dans une autre mesure, ceci vaut aussi pour la gauche…