ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


Barouin et consorts, et leur Fausse France Forte en marche contre Macron

Barouin est-il le garde-fou qu’il se veut être des Républicains dont « la digue » qui les protégeait des intrusions du FN serait d’après lui menacée si Wauquiez ne se montrait pas soit disant plus ferme avec Sens Commun, la composante de leur  parti qui aurait par la voix de son actuel président envisagé de nouer des liens avec Marion-Maréchal Le Pen?

Ou bien,  est-il en train de jouer plutôt celui de garde-chourme aux yeux doux; et plus exactement de faux-vrai garde-fou des Républicains comme le réclame le positionnement plus qu’ambigu (suspect, équivoque) des Républicains depuis l’élection de Macron. Dont on voit bien l’embarras de ce qu’ils ne peuvent pas afficher le très fort ancrage Macro-compatible qui est le-leur ni se désavouer trop de celui-ci?

Ce qui autrement laisserait le champs libre à la formation d’une vraie droite et même d’une vraie gauche qui remettraient en cause la politique que la fausse gauche et la fausse droite ont mené pendant quarante ans et qui ont conduit Macron au pouvoir.

Ils doivent composer avec un tassement très marqué de Macron qu’ils n’avaient pas prévu sans quoi ils se seraient ralliés massivement et depuis longtemps à lui. Mais au cas où il ne pourrait pas poursuivre en 2022 comme il y a de fortes chances que cela soit, ils sont obligés de se ménager une porte de sortie. Jean Louis Debré le disait en ne croyant pas si bien dire: pauvre France!

Je ne crois pas du tout au Barouin qui reviendrait en politique pour mettre un coup d’arrêt à un rapprochement des Républicains avec le FN que Wauquiez ferait courir.

Le ton agacé de Barouin, sa crainte de voir Wauquiez tenté par une forme de coalition avec des gens du FN, tout ça n’est que de la com autour d’une hypothétique et très floue et improbable triangulaire entre Wauquiez, ses liens avec Sens Commun et ceux de Sens Commun avec Marion Maréchal Le Pen.

C’est de la com pour Barouin, celui qui se lève tout de suite en modérateur du parti quand ça va trop loin.

C’est une diversion des Républicains faute de pouvoir donner à voir une vraie alternative à la politique de Macron, une alternative dont ils ne veulent pas mais que les français de droite comme de gauche attendent.

Il ne veulent pas d’alternative à la politique de Macron. Mais, ils ne peuvent l’avouer. Il n’en veulent pas parce qu’ils sont beaucoup plus Macron-compatibles qu’ils veulent et peuvent bien le dire.

Ils n’ont alors comme principal recours que celui d’affaiblir leur propre potentiel d’action, ce le plus discrètement possible évidemment, en faisant porter (si c’est pas malheureux!) la responsabilité à des fausses divisions internes.

Ils ont intérêt à faire croire que Wauquiez pourrait être tenté par une forme de coalition avec des gens du front national que Barouin viendrait mater avec la force tranquille qu’il peut facilement incarner bien qu’il n’est pas là dans son rôle s’il est aux ordres.

Et l’annonce de son retour possible c’est l’information sur son retour qui lui permet de faire d’une pierre, deux coups de com.

Premier coup: faire reparler de lui et ce prétendu point de désaccord est une fameuse occasion.

Deuxième coup: lancer le prélude aux grandes manœuvres des Républicains qui ne peuvent que chercher à brouiller les pistes sur leur véritable rôle d’opposition à Macron qui n’est pas du tout celui qu’on croit.

À la droite LR alors de mettre en scène le fringant Barouin et Maire de Troyes.  qu’on fait rentrer en scène. À lui qui n’a pas de mal avec sa belle prestance et son beau visage à donner à la droite la plus belle image qui soit: celle d’une droite (digne, fidèle à ses valeurs républicaines, une droite) qui ne fricote « jamais » avec le FN (le vilain petit canard), une droite la seule face à Macron qui puisse résister à sa politique et lui opposer une alternative en 2022, blablabla…

Qu’avons-nous d’autre, là, sinon un Barouin et consorts avec leur fausse France forte en marche!