ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


F. Hollande, un adversaire de façade à E. Macron: au même titre que moult autres personnalités politiques

François Hollande , se fiche bien de ne peser que pour 17% des français dans l’hypothèse d’un éventuel retour à la course à l’Élysée en 2022… François Hollande en bon technocrate qui se respecte reste avant tout un adversaire de façade à Emmanuel Macron. Manière de se diversifier, tels des jongleurs, ils se repassent la balle. Sauf que là, tout se joue sur le ton des dissensions, des rivalités, du « duel logique » pour faire illusion.

Alors, au même titre que Nicolas Sarkozy ou moult autres personnalités politiques moins en vue, une chose est sûre (selon moi): François Hollande, énième supplétif du candidat du système qui sera le mieux placé en 2022, candidat ou pas à cette élection, aura si besoin est le soutien qui se doit d’E Macron. Envers ou contre censément son propre intérêt, il se fera un plaisir de lui fournir le râteau électoral à sa taille si c’est nécessaire.

C’est là « l’esprit d’équipe » actuel des politiques, pourvu qu’un maximum de citoyens n’y voie que du feu. La règle en est très simple: si vous ne voulez plus de Hollande voici Macron! si vous ne voulez plus de Macron voici Hollande! Et si vous ne voulez plus ni l’un ni l’autre, ce ne sont pas les adversaires de façade des uns et des autres qui manquent!

Dans l’éventualité donc d’un retour à la course à l’Élysée en 2022 -, François Hollande se fiche bien de ne peser que pour 17% des français prêts à le soutenir. Ce serait d’ailleurs très intéressant de savoir combien parmi eux ont voté pour Emmanuel Macron. On comprendrait ce que « cartels électoraux » et « élection piège à cons » veulent dire. Et tant d’autres choses du genre…