ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


Ce n’est pas en changeant les élites par d’autres qu’on sortira de 40 ans de marasme.

C’est en les faisant renoncer à leurs travers, à certains d’entre eux tout au moins, qu’on parviendra à en sortir. Les élites n’étaient pas meilleures en 1900 que sous Napoléon III; mais comme toujours quand leurs prédécesseurs se cassent la figure, tombent dans l’ornière, d’autres du camp d’en face prennent les rênes du pouvoir sur les décombres…

Mais comme aussi les courants émergents peuvent très vite, plus qu’il ne faudrait, s’enraciner durablement dans les organes, rouages de la vie politique, leur champs d’action est verrouillé pour agir ou pour les renverser.

Les changements alors sont trop lents ou se font en basculant d’un excès dans un autre pour retomber toujours dans les mêmes cycles… À cet effet, le système d’alternances qu’on subit depuis 40 ans et dont l’évolution en alterné simultané que E Macron a inauguré en 2017 n’est qu’une aggravation, sont une parfaite illustration de ce à quoi ces dysfonctionnements anciens ont abouti.

Ainsi, il n’y a plus s’il en était de vraie droite ni de vraie gauche. Et, ou le pays est gouverné à gauche quand il devrait l’être à droite ou l’est-il à droite quand il devrait être gouverné à gauche. Alors oui! Mettrons-nous encore 30 ans pour comprendre que ce n’est pas tant en changeant des élites par d’autres qu’on sortira du marasme actuel; c’est en les faisant renoncer à une tendance à l’exagération des principes politiques qui les caractérise depuis trop longtemps quel que soient leur bord et les valeurs qui s’y rattachent