ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


Poster un commentaire

FratelliTutti, une encyclique qui nous appelle à réfléchir sur ce qu’on doit changer et accepter…

S’il y a vraiment une critique à adresser au pape, c’est à toute l’humanité, comme à toute la pensée moderne qui l’anime depuis environ 1000 ans, qu’il faut la faire. Qu’elle soit orientale ou occidentale, toute la mentalité qui va avec notre pensée moderne est à revoir.

L’être humain est ainsi fait. C’est la pensée, et la mentalité qui l’anime, qui régissent l’action; et c’est l’action qui régit le monde. Si notre pensée ou notre mentalité est bonne, notre action est bonne. Si elle est mauvaise, notre action est mauvaise. Et si elle n’est plus assez bonne parce qu’elle correspond à la fin d’un cycle de notre évolution, notre pensée, notre mentalité n’est plus assez bonne.

C’est là le stade où nous en sommes. C’est alors le stade le plus difficile parce que c’est celui où nous avons beaucoup de certitudes très ancrées en nous et auxquelles nous sommes de ce fait très attachées et qu’il va falloir pour la plupart d’entre elles remettre en cause; jeter ce qui est à jeter et garder ce qui est à garder.

Nous sommes au bout d’un de ces cycles d’évolution de nos connaissances, de notre mentalité, un cycle qui peut durer mille ans, mille ayant une valeur de temps indéfinie mais d’évolution en revanche très précise qu’on doit acquérir comme condition pour parvenir au cycle suivant.

Pour situer un peu les choses, disons dans un premier temps que dans l’ordre des quatre dimensions de notre évolution les 2 cycles correspondant à celle de la longueur et de largeur sont déjà passé, celle de la hauteur arrive à son terme et qu’il ne nous reste plus maintenant qu’à passer le cap de la profondeur… Ça ne peut pas se faire du jour au lendemain et il va y avoir toute une pensée à élaborer pour en arriver là…

Bien sûr, je reviendrai sur ce sujet autant de fois que j’aurai des éléments nouveaux et intéressants à présenter, mais s’agissant de cette encyclique Fratelli Tutti, si je peux dire à quel type de pensée elle nous amène et à quelle action elle nous conduit, c’est de changer ce qu’on ne doit plus accepter et d’accepter ce qu’on ne doit pas changer parce que nous sommes tous appelés à nous montrer le plus tôt possible plus soucieux et moins sourcilleux les uns envers les autres…  


Poster un commentaire

Ce qui fait ou non les vraies élites

Je ne vois pas du tout comment Arnaud Benedetti -ce qui n’empêche que je l’apprécie beaucoup- peut dire que, E Macron ait ramené, « ramène l’Etat au centre du débat »: ou bien n’en est-il pas ainsi comme il le faudrait. Je vois, en parallèle à tous les phénomènes naturels de grande ampleur qui nous tombent dessus et qui sont de plus en plus fréquents, graves, je vois qu’on a laissé filé tellement de manquements politiques, économiques, sociaux depuis si longtemps qu’on n’arrive plus à avoir de vision objective, claire, nette, précise de la réalité des situations dans son ensemble que très superficiellement ou que très grossièrement.

Il n’y a de moins en moins d’harmonisation des connaissances, des idées. C’en est trop alors au plus titré qui parle, à l’universitaire le plus gradé et au final à ne voir partout que c’en est rendu à qui de 2 camps face à face ce sera celui qui aura le dernier mot. En disant ça je n’ai rien contre les élites que de n’avoir en dose suffisante assez de courage, de rigueur, d’honnêteté et de sérieux qui fait selon moi que les élites sont ou dans la négative ne sont plus -mais ce encore jusqu’à quand!- de vraies élites…