ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"

«La crise sanitaire a ressuscité le père» (hélas!) dans ce qu’a de plus rétrograde l’autorité


Si Jean Paul Mialet peut dire que la crise sanitaire «a ressuscité le père sous la forme de l’État», que ce soit pour ne pas dire qu’elle a ressuscité « le pire », le pire des pères: le père du feu qui vient dont de Gaulle voulait préserver les français de ses ravages en instituant l’élection du président de la République au suffrage universel pour que ce soit eux qui aient le contrôle de la vie politique et non les experts, lequel contrôle échappera aux citoyens quand ce feu qui vient sera sur eux pour le leur enlever.

Ce qui leur arrivera très bientôt par plus d’1/2 siècle de mode de gouvernance sous 2 cultures de l’excuse aussi opposées l’une que l’autre pour déjouer la souveraineté du peuple … et à terme la lui enlever… s’ils laissent ceux qui dirigent l’université depuis plus d’1/2 siècle continuer ce projet funeste. Ce sont eux les pyromanes de notre souveraineté. Et oui, quand ce feu qui vient sera sur eux il sera trop tard…

Ce sont eux qui dirigent l’école, la presse, le Parlement, l’exécutif, le législatif, les régions, les Départements, les Municipalités, la Police, la Justice, l’Armée… Ce sont eux qui divisent le peuple contre lui-même pour les asservir. Je dis qu’il l’asservira d’abord parce que c’est déjà le cas, mais c’est pour dire surtout qu’il n’en sortira rien de bon…

Et si Jean-Paul Mialet peut dire que «La crise sanitaire a ressuscité le père» ce ne peut être comme on vient de le voir dans ce que l’autorité a de plus rétrograde… Parce que même la science et a fortiori la science doit être contrôlée par le peuple. Et puis, un scientifique doit n’être rien de moins ni de plus qu’un citoyen comme les autres…

Auteur : Michel BAUDE

Un ami de ... "tout rare et antique savoir"... Comme tout ce que je dis et écris par ailleurs, je tiens à préciser que je n’affirme ici que ce que je pense et je crois. Qu’on ne se méprenne donc pas sur la nature de mon activité de blogueur. Elle consiste principalement à sensibiliser un lectorat aux petits détails dont les effets négatifs dans le temps sont à l'origine des grands problèmes humains parce que justement ils ont la propriété de nous échapper et de nous embarrasser à la longue - soit, parce qu'ils nécessitent des remises en cause gênantes; soit, parce qu'ils sont difficiles à mettre en évidence et à faire accepter. Si pour autant, cette activité m'oblige de m'exprimer sur un ton assuré, je tiens à préciser aussi que jamais je n'ai prétendu avoir la science infuse, et ce n’est pas ni demain ni un autre jour que je vais commencer. C’est à chacun après de réagir, ici même sur nevousméprenezpas s’il le veut, comme il l’entend, pourvu que son opinion reflète sa pensée véritable et qu’il accepte la controverse objective qui suppose une volonté de concordance de vue avec autrui

Les commentaires sont fermés.