ne vous méprenez pas !

"POUR ALLER NI VITE, NI LENTEMENT, MAIS DROIT…"


Quelles couleurs la croissance française a-t-elle retrouvée début 2016?

Les
« Attendons alors les prochains épisodes de « la France va mieux » pour savoir que penser réellement de ces « bons chiffres »… »

Aux dires que tiennent «tous les ténors du PS», l’INSEE et même la Banque de France, ainsi ce qu’en dit, dans le Figaro Actu-Eco / Conjoncture Publié hier 29/04/2016 à 17 h 05, Marie Visot Grand reporter, en charge de la politique économique et des finances publiques… «La croissance française a retrouvé des couleurs début 2016». Les chiffres ont parlé…

Si on s’en tient à la dénomination à laquelle chacun d’eux est rattaché peut-être. Quand toutefois, on les met à l’épreuve de la pierre de touche contextuelle sociopolitique et économique, qu’en est-il vraiment?

…Des bons chiffres, des bons chiffres… nous dit-on!

Premièrement, une hirondelle ne fait pas le printemps. Ensuite, et après toutes ces années de stagnation de l’économie caractérisée notamment par une croissance et une consommation atone, quelle lecture très positive faire de cette évolution à la hausse du PIB, d’un peu de retour à l’emploi, aux investissements… et que penser de cette méga-commande par l’Australie de sous-marins DCNS(1), si ce n’est de dire que ces progrès dont on ne peut que se réjouir ne résultent pas d’un alignement de planètes provoqué par une si bonne politique du gouvernement que le pouvoir socialiste veut bien le dire.

Par exemple ce redressement de la consommation des ménages ou des marges des entreprises que reflètent-ils d’autre que le résultat d’une opération de propagande calculée longtemps à l’avance surtout quand on sait qu’ils correspondent en grande part à des dépenses contraintes liées à des mesures très discutables qu’il a prises ( transition énergétique plus ou moins arbitraire…) qui profitent essentiellement à l’économie dominante (collusion des grandes entreprises et du pouvoir…) et qui tendent principalement à nous rendre dépendant des pouvoirs politiques et économiques qui s’y rapportent (loi El Khomri…).

Attendons alors les prochains épisodes de « la France va mieux » pour savoir que penser réellement de ces « bons chiffres »…

1) DCNS  (ancienne Direction des Constructions Navales); (le « S » ajouté pour la notion de système et de service)

>>>> Ci-dessous, modèle de sous-marin dont 12 ont été vendus à l’Australie dernièrement pour un chiffre d’ Affaire de 34 Millards €